Vers l’assainissement de la règlementation des changes

Aymen Benabderrahmane, ministre des Finances, révèle plusieurs mesures en vue de « l’assainissement » du dispositif juridique régissant le mouvement du change de et vers l’Algérie ce qui permettra « d’encourager les transactions », dont l’exportation de services.

S’agissant de la fermeture des ports secs, Benaberrahmane qualifie de « souveraine » l’opération menée par les Douanes algériennes, et assure que cette mesure « n’aura aucun impact » sur l’activité de transport des marchandises. Le ministre de Finances ajoutera que les capacités disponibles actuellement au nouveau des ports sont « suffisantes » pour satisfaire tous les besoins pour la réception de marchandises.APS

À propos de l'auteur

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.