16 quintaux et 74,5 kilogrammes de kiff traité interceptés aux frontières avec le Maroc

Des détachements combinés de l’ANP en coordination avec les différents services de sécurité ont intercepté, dans plusieurs opérations exécutées, à travers les différentes Régions Militaires, 33 narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à 16 quintaux et 74,5 kilogrammes, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc.

Dans les détails, au niveau des territoires des 2e et 3e Régions Militaires, des détachements de l’ANP et les services de la Gendarmerie Nationale et des Garde-frontières ont arrêté, selon un communiqué du ministère de Défense nationale, 13 narcotrafiquants dont un de nationalité marocaine et saisi 14 quintaux et 38,5 kilogrammes de kif traité.  20 narcotrafiquants ont été appréhendés et 236 kilogrammes de la même substance, ainsi que 29204 comprimés psychotropes ont été saisis dans diverses opérations menées dans les autres Régions Militaires.

Selon le même communiqué, des détachements de l’ANP ont intercepté, à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar, Djanet et In Amenas, 455 individus et saisi 27 véhicules, 356 groupes électrogènes, 145 marteaux piqueurs, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, ainsi que 19,3 tonnes de mélange d’or brut et de pierres et 5,25 tonne de denrées alimentaires, tandis que 12 autres individus ont été arrêtés, et 11 fusils de chasse, 2 pistolets automatiques, 2309 cartouches pour fusil de chasse, 1900800 unités d’articles pyrotechniques, 432 smartphones, 23250 unités de tabacs ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à Ouargla, El-Oued, Ghardaïa, Djelfa, Tipaza et Tiaret. De même, des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 19389 litres ont été déjouées à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras, Ouargla et Tindouf.

You May Also Like

2 thoughts on “16 quintaux et 74,5 kilogrammes de kiff traité interceptés aux frontières avec le Maroc

  1. Le Peuple Algérien est Souverain !!! et à partir de cette base, n’est il pas temps, Monsieur le Président de la République, de promulguer une LOI qui inscrirait les drogues dures dans la liste des armes de destruction massive ??? et quiconque sur le territoire de la république algérienne les utiliserait quel qu’en soit l’usage est puni de la peine maximale sans aucune réduction possible. ces bandes d’assassins sont entrain de détruire le potentiel intellectuel de l’avenir du pays et il vous incombe à Vous de prendre des mesures pour le protéger. la prolifération de cette substance mortelle chez nous a déja fait ses effets. il y a urgence !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.