Wilayas du Sud: Faciliter l’activité agricole en procurant l’énergie et les engrais

Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab a affirmé, jeudi à Alger, que son département œuvrait à faciliter et à développer l’activité agricole dans le grand Sud en le raccordant à l’énergie et en procurant les engrais.

Dans son allocution prononcée lors d’une Journée d’études organisée par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, portant sur la carte des potentialités rurales au niveau des wilayas du Sud, M. Arkab a précisé qu’un cadre de travail avait été défini pour faciliter la coopération entre les secteurs de l’Energie et de l’Agriculture, permettant l’exploitation des hydrocarbures et des terres agricoles sur les mêmes superficies, après la mise en place d’une Commission technique conjointe pour faciliter « la cohabitation » entre les projets agricoles stratégiques et les activités liées aux hydrocarbures.

Cette Commission comprend des représentants du ministère de l’Agriculture et le Développement rural, de l’Industrie et des mines, de Sonatrach et l’Agence Nationale pour la Valorisation des Ressources en Hydrocarbures (ALNAFT), ajoute le ministre.

M. Arkab a expliqué que la mission de cette commission consistait en « l’identification et la mise en œuvre de solutions de coopération pour assurer l’opération d’une façon harmonieuse », faisant référence, dans ce contexte au projet de pôle agricole spécialisé dans la culture de la betterave sucrière dans la wilaya d’El Menia.

D’un autre côté, M. Arkab a affirmé que les ressources nécessaires ont été procurées par le Groupe Sonelgaz pour garantir le raccordement des exploitations agricoles à l’électricité dans le but de connecter 100.000 exploitations, où 57.000 exploitations ont été raccordées jusqu’à présent.

Un autre programme a été tracé pour raccorder 10.466 autres fermes avant la fin de 2024, selon le ministre, pour atteindre ainsi un taux de raccordement de 70% du nombre total des fermes concernées dans trois wilayas du sud du pays, avec 3.300 raccordement dans chaque wilaya, à savoir Adrar, El Oued et Timimoune.

Le secteur œuvre à fournir l’énergie pour pomper l’eau souterraine dans les régions du sud, ainsi que pour fournir les données géologiques des résultats des opérations de fourrage, qui ont découvert les eaux souterraines lors des campagnes de prospection du pétrole et du gaz, a-t-il ajouté.

Sonatrach s’est également lancée dans la production d’engrais, seule ou en partenariat, avec une capacité de production atteignant actuellement 3,76 millions de tonnes/an d’ammoniac, et 3,45 millions de tonnes/an d’urée, auxquels s’ajoute une capacité totale de production atteignant 980.000 tonnes de différents types d’engrais, selon le ministre.

Pour rappel, cette réunion, dont les travaux se sont poursuivis à huis clos après les allocutions d’ouverture des ministres, s’est déroulée sous la présidence du ministre de l’Agriculture et du Développement rural,

Youcef Cherfa, et en présence du ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, du ministres des Finances, Laaziz Faid, du ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, du ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal et de la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fazia Dahleb, ainsi que de six (6) walis des wilayas du sud, et de représentants de plusieurs ministères et de PDG d’entreprises publiques activant dans les secteurs de l’Energie et de l’Agriculture.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *