Ammar Belhimer annonce que l’Etat va « soutenir la presse électronique »

« Notre ambition est la création, par les jeunes diplômés, de sites électroniques, notamment de proximité et spécialisés », assure-t-il. Selon le ministre « un total de 45 sites électroniques d’information ont été enregistrés au jour d’aujourd’hui, et l’objectif du secteur est d’arriver à une centaine avant l’été prochain. La transition numérique de la presse écrite est désormais une nécessité impérieuse, au regard de l’évolution de la scène médiatique de par le monde ». Selon le porte-parole du Gouvernement qui s’exprimait en marge des Assises nationales sur l’économie de la connaissance « la presse en papier est finie, l’avenir réside dans la presse électronique ».  Le ministre a également affirmé que « c’est le droit de tous les médias d’obtenir de la publicité publique en toute transparence » et a assuré que les sites électroniques « .dz »sont « totalement sécurisés » et « doivent disposer d’un niveau professionnel respectant l’éthique journalistique et les lois de la République ».

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.