Boukadoum : l’Espagne a une responsabilité historique au Sahara Occidental

Sabri Boukadoum recommande au gouvernement espagnol de s’impliquer davantage dans le processus de règlement du conflit du Sahara occidental.  Il affirme que l’Espagne ne peut pas nier  » sa responsabilité historique vis-à-vis du peuple sahraoui « .

Dans un entretien au quotidien espagnol  » Elpais « , paru, mardi, le ministre des Affaires Étrangères a déclaré qu’  » il n’est pas aisé  » de gérer la situation sur le terrain au Sahara occidental après la rupture par le Maroc du cessez-le-feu. Boukadoum a affirmé que  » l’Espagne ne pouvait se cacher indéfiniment derrière les Nations Unies « .

Le ministre des Affaires étrangères, a effectué, lundi, une visite de travail à Madrid à l’invitation de son homologue espagnole, Arancha Gonzalez Laya. La visite vise à développer davantage le dialogue politique et le partenariat stratégique entre les deux pays sur l’ensemble des questions et dans tous les domaines d’intérêt commun, notamment dans le contexte global actuel marqué par des crises pluridimensionnelles.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.