Jordanie : Tentative de « putsh »

Les autorités jordaniennes ont tenté, hier, de restreindre les mouvements de l’ancien prince héritier et demi-frère du roi Abdallah II de Jordanie après avoir été accusé par l’armée d’activités contre « la sécurité du royaume ».

Selon les propos d’un haut responsable du renseignement du Moyen-Orient rapportés par le WashintonPost, Le prince Hamzeh bin Hussein, le fils aîné du defunt roi Hussein et sa quatrième épouse née aux États-Unis, la reine Noor, a été invité à rester dans son palais d’Amman au milieu d’une enquête sur un complot présumé visant à renverser son demi-frère aîné, le roi Abdallah II.

Cette décision faisait suite à la découverte de ce que les responsables ont décrit comme un « complot complexe » et de grande envergure comprenant au moins un autre royal jordanien ainsi que des chefs tribaux et des membres de l’establishment politique et sécuritaire du pays. Un fonctionnaire a cité des preuves non précisées du soutien « étranger » au plan.

You May Also Like

One thought on “Jordanie : Tentative de « putsh »

  1. ça ne nous regarde pas mais du moment que c’est dans la presse, disons le haut et fort: selon des indiscrétions, ce qui se passe à l’intérieur des « palais » est pire de celui de la rue. et de tout ce que vous pouvez imaginer. exemple: angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *